Batik

265,00$

Le batik est une technique ancestrale consistant à peindre à l’aide de cire chaude puis à tremper le tissu dans la teinture.

UGS : S2019-04 Catégories : , , ,
  • Du: 16 juillet, 2019
  • au: 18 juillet, 2019
  • Nouveauté

Cet atelier s’adresse à des participants de tous niveaux.

Le batik est une technique ancestrale venant d’indonésie et d’Afrique; elle consiste à peindre à l’aide de cire chaude et de tremper le tissu dans la teinture. En répétant l’opération plusieurs fois, on arrive à un dessin à plusieurs couleurs. C’est en retirant la cire à la toute fin que l’on découvre le tableau complété.

Au cours de cet atelier de 3 jours, nous créerons plusieurs batiks en utilisant le tjantinj (entonnoir crayon), les pinceaux et les étampes. Nous apprendrons comment bâtir des images avec le concept du positif/ négatif afin de créer du dynamisme dans les motifs.

Erika Eggena

Animatrice

Erika Eggena, de St-Adrien

www.ravir.ca

À son adolescence, Erika Eggena commence à faire du batik avec sa grand-mère allemande du Nouveau-Mexique. C’est devenu une passion pour elle. La lumière qui passe à travers le tissu… les surprises qui se découvrent lorsqu’elle enlève la cire d’abeille, ses craquelures, son odeur… les bains de teinture, les superpositions de couleur, les manipulations du tissu qui se plie, se tord, se secoue… Elle aime passer des heures avec le tjanting (outil Indonésien) et dessiner avec la cire qui coule. Tel est son coup de coeur qu’elle intégrera tout au long de son parcours artistique.

Elle entreprend des études en Arts et design au cours desquelles elle tente de marier l’utile et l’agréable en conservant l’aspect ludique. Les objets fonctionnels prennent alors des tournures plus fantaisistes et deviennent formes d’art. Elle obtient son diplôme d’études universitaires en Arts et design de l’Université Concordia de Montréal en 2003. Depuis, elle a donné plusieurs cours et ateliers et a participé à plusieurs marchés d’arts et expositions au Québec et en Europe (Slovénie). Elle a également travaillé comme professeure d’arts plastiques dans une école primaire.

Designer, artiste, artisane, Erika jongle entre ces appellations de façon exploratoire: bijoux en feutre, chapeaux, jupes patchwork, céramique, tableaux. Avoir les mains à la pâte, toucher les matières est important pour elle. Elle aime apporter un aspect rustique, ethnique ou philosophique dans ses créations.

Si nos maisons étaient des oeuvres d’art, nos meubles des sculptures, nos objets et accessoires faits à la main, la vie serait plus belle et peut-être que nous prendrions plus soin de notre environnement. Puisque la vie est sacrée, la nature est sacrée, pour ne pas créer des objets sacrés pour compléter?

Erika est coordonnatrice de Ravir, le regroupement des artistes vivant en ruralité, depuis 2015.

Montant à payer à l’animatrice pour les matériaux fournis: 45$

Ce qu’il faut apporter:

  • Une dizaine de vieux journaux
  • Des gants de vaisselle

Vous aimerez peut-être aussi…