Une école d'été: parce que c'est important

 
 
C'est la cinquième année qu'on fait ça, Paul et moi.
À l'automne, on communique avec nos profs, on en sélectionne de nouveaux, on reçoit leurs propositions et leurs disponibilités et on collige tout ça.
Il faudra encore, au début de l'été, confirmer la tenue des ateliers et s'assurer d'avoir tout ce qu'il faut pour chaque cours.
En juillet, installer l'école, s'occuper des profs et des participants quand ils seront là, puis finalement faire le ménage, ramasser nos affaires et fermer tout ça jusqu'à l'an prochain.
 
"Mon doux que vous travaillez fort, tous les deux!". On entend ça souvent.
Ben oui, on travaille fort. Mais pourquoi?

Parce que c'est important.

Parce que ça nous apporte du bonheur.

Parce que ça crée du bonheur.

Pas le genre de bonheur qu'on peut trouver en allant manger dans un bon restaurant. Pas le genre de bonheur qu'on peut ressentir en allant voir un bon film, ou en s'achetant un nouveau quelque chose.
Non, un autre genre de bonheur: un bonheur profond et transformateur. La créativité, ça nous transforme, ça nous transporte. Ça nous réconcilie avec nous-même en nous donnant accès à des parties de nous qu'on ne connaissait pas.
C'est pas toujours facile, la créativité. Des fois ça fait mal: on a consolé plus d'un participant qui vivait des moments déchirants.
Mais au final, la créativité, c'est bon pour l'esprit et c'est bon pour l'âme.
Notre bonheur à nous, c'est de réunir des profs et des participants qui vivent ce genre de bonheur là tous ensemble.
 
Une école d'été comme la nôtre a une mission très simple: mettre en place une structure qui permette la rencontre des profs et des participants, dans une atmosphère à la fois dynamique et relaxante, propice à l'apprentissage et à la créativité. Plus encore: notre mission c'est d'amener les gens à faire des choses créatives. C'est notre petite contribution à nous.
 
Nos participants s'offrent un moment de pure créativité, loin de tout le reste, sans contrainte autre que d'être là à 9h et de rester jusqu'à 16h30 (pis encore, on surveille pas la porte pour s'assurer que personne ne parte avant l'heure...!).
Notre travail à nous, c'est de s'assurer que tout sera parfait pour que les participants et les profs vivent une expérience parfaite de créativité, d'apprentissage et ultimement, de bonheur.
 
C'est pour ça qu'on travaille fort. Pis qu'on aime ça.
 
France

Catégorie de blogue