Comme un amour de vacances

 

5 août 2016.

Ce matin, on a fait l'accueil des deux derniers groupes de la saison. Pendant que les élèves du cours d'écriture (Les greniers de la mémoire) et du cours de mosaïque sont dans leurs classes, je commence à ranger. Et je me surprends à refouler mes larmes.

Ben oui, j'ai le motton. C'est presque fini.

Pendant 3 semaines, Paul et moi avons été les témoins privilégiés de rencontres exceptionnelles entre des profs et des participants, des découvertes, des joies, des moments de découragement.

Je le dis souvent et je l'ai dit encore aujourd'hui: on a la chance d'avoir une clientèle composée de personnes d'exception. Nos clients arrivent chez nous heureux d'être là et repartent heureux de ce qu'ils ont vécu.

Pendant quelques jours, ils se donnent la permission de déconnecter de leur vie quotidienne et de se connecter avec eux même et avec les autres participants.

Pour nous, c'est comme un amour de vacances, comme si on vivait dans une réalité parallèle pendant quelque temps, une réalité où seul le bonheur est permis. De nouvelles rencontres, des coups de foudre, des amitiés spontanées, chaque jour nous apporte son lot de joie. Et on remet ça au rythme des groupes qui se succèdent.

On est tellement chanceux. J'ai déjà hâte à l'an prochain...

 

 

Catégorie de blogue